Kim Tae

Reconnu comme “improvisateur de talent” par le New-York Times, le jeu de Tae Kim, bien distinct, est un parfait mélange entre rigueur d’exécution et style fantaisiste. Tae Kim, pianiste américain, a étudié au Boston Conservatory, auprès de Jonathan Bass, Bruce Brubaker, Janice Weber et Patricia Zander. Il a joué en tant que soliste avec de nombreux ensembles comme le Cambridge Philharmonic, le Yurodivy Chamber Orchestra ou encore le Boston Conservatory Orchestra. Egalement chambriste, Tae Kim collabore souvent avec d’autres musiciens tels qu’Augustine Gonzales ou le Revere Piano Quartet. Son talent rare pour l’improvisation classique lui a permis de remporter en 2016, au 12ème Concours International de Piano d’Orléans, le Prix d’interprétation Chevillion-Bonnaud pour sa pièce Translate et le Prix Mention Spéciale Edison Denisov.

Récompenses

  • Prix d'interprétation Chevillion-Bonnaud / ex-aequo – 28-02-2016
  • Prix - Mention Spéciale Edison Denisov – 28-02-2016