Brin d’herbe 2013

Affiche 148x210Le 5e Concours junior Brin d’herbe a eu lieu du 17 au 21 avril 2013, Salle de l’Institut, Orléans.

Oeuvre imposée commandée au compositeur Bruno Giner, pour chaque niveau du concours (commande soutenue par la Région Centre).
Il s’agit de 3 pièces pour piano et percussion (3 niveaux) :
1er niveau  – Pantomime
2e niveau – Irae
3e niveau – Impacts

Percussionniste  : Hélène Brana

Ressources

Epreuves

Ce concours se répartit en trois niveaux :

• 1er niveau : de 8 à 12 ans (débutant ou 1er cycle d’un établissement musical). Chaque candidat devra intégrer dans son programme :
– une oeuvre courte de György Kurtág choisie dans les trois premiers volumes de « Játékok »,
– l’oeuvre imposée de Bruno Giner « Pantomine » (1er niveau),
– à compléter avec une ou plusieurs oeuvres au choix dans le répertoire des XXe et XXIe siècles.
La totalité du programme sera comprise entre 10 et 12mn.

• 2e niveau : de 10 à 16 ans (2e cycle d’un établissement musical). Chaque candidat devra intégrer dans son programme :
– une oeuvre courte de György Kurtág choisie dans les volumes 3 et 5 de « Játékok »,
– l’oeuvre imposée de Bruno Giner « Irae » (2e niveau),
– à compléter avec une ou plusieurs oeuvres au choix dans le répertoire des XXe et XXIe siècles.
La totalité du programme sera comprise entre 15 et 17mn.

• 3e niveau : de 14 à 18 ans (3e cycle d’un établissement musical). Chaque candidat devra intégrer dans son programme :
– une pièce de György Kurtág choisie dans les trois derniers volumes de « Játékok » ou « Splitter » ou « 8 Piano pieces » op.3,
– l’oeuvre imposée de Bruno Giner « Impacts » (3e niveau),
– une ou plusieurs pièces dans la liste suivante : Schoenberg, Bartók, Debussy, Janácek, Dutilleux, Messiaen, Berio, Webern, Ligeti.
– le reste du programme est libre mais devra comporter au moins une oeuvre composée après 1950. Les œuvres avec dispositif électroacoustique
sont acceptées ; tous les styles sont admis, ainsi que des mouvements de sonate.
La totalité du programme sera comprise entre 20 et 22mn.

Epreuve d’improvisation (en option)
Quel que soit le niveau choisi, une improvisation, d’une durée de trois minutes au minimum et de cinq minutes au maximum, peut s’ajouter au récital. Cette épreuve
sera jugée séparément et récompensée par un Prix Spécial. L’improvisation peut se dérouler sur un thème musical court, « à la manière de », sur une grille d’accords, ou en improvisation modale. Le matériel utilisé peut être classique ou se référer au vocabulaire des Játékok (accords, clusters, glissandos, contrastes, sonorités, architecture) ou au matériel habituel des pianistes de Jazz.
Dans cette épreuve, le Jury tiendra compte des qualités d’invention et d’imagination, comme du choix et de l’originalité des programmes présentés en récital.

Palmarès

  • 3 Prix spéciaux200€ chacun 1 Prix par niveau, attribué à la meilleure interprétation de l'oeuvre de Bruno Giner
  • 6 Diplômes d'excellence350€ chacun
  • Prix ACDA500€ Prix offert par l'Association pour la Création et la Diffusion Artistique, au plus jeune lauréat dont le jury aura reconnu un talent exceptionnel.
  • Prix d'encouragement ADRIC300€ Prix offert par l'Association pour le Développement des Relations Internationales et Culturelles, à un organisme d'enseignement musical.
  • Prix spécial APEC200€ Prix décerné à la meilleure interprétation de l'oeuvre de Bruno Giner 'Pantomime' et offert par l'Association des Parents d’Élèves du Conservatoire d'Orléans.

Oeuvre imposée et Compositeur

Oeuvre imposée commandée au compositeur Bruno Giner, pour chaque niveau du concours (commande soutenue par la Région Centre).
Il s’agit de 3 pièces pour piano et percussion (3 niveaux) :
1er niveau  – Pantomime
2e niveau – Irae
3e niveau – Impacts

Percussionniste  : Hélène Brana

Bruno GINER

« La vision première de l’œuvre est sonore, fugace, violente et définitive. Et puis… et puis vient le temps de l’écriture… une  errance chargée d’encre et de papier, tentative d’écrire dans sa propre langue ce qu’on ne sait pas encore écrire »

Bruno Giner commence ses études musicales à Toulouse, puis dans sa ville natale et à Barcelone. A Paris, il suit régulièrement les cours de Pierre Boulez au Collège de France et travaille la composition (électroacoustique et instrumentale) successivement avec Luis de Pablo, Ivo Malec et Brian Ferneyhough. Aujourd’hui, ses œuvres sont jouées dans de nombreux festivals français et internationaux, et sont interprétées par différents ensembles de musique contemporaine. Son catalogue comporte des pièces pour solistes, des partitions de musique de chambre, de la musique vocale, orchestrale, des œuvres pour l’apprentissage, etc. Sa musique révèle un caractère charnel, parfois virtuose, une énergie canalisée par la formalisation d’une écriture rigoureuse qui n’empêche pas un travail plus empirique sur la morphologie et la matière sonore.

En 1998, Bruno Giner reçoit le Prix Hervé Dugardin décerné par la SACEM pour l’ensemble de son œuvre. Parmi ses dernières compositions, citons Paraphrase sur « Guernica » de Paul Dessau pour clarinette, violoncelle, piano et percussions (2003), TCP 17 pour harpe, guitare et mandoline (2005), Clameurs, concertino pour deux percussions et ensemble à vents (2006), Charlie opéra de chambre d’après Matin brun de Franck Pavloff (2007), Extra pour huit violoncelles (2007-2008), Quatuor n° 3 pour quatuor à cordes et percussion (2008).  Il réalise dans le cadre de la 5e édition du Concours Brin d’herbe un recueil de trois pièces pour piano et percussions.

Parallèlement à ses activités compositionnelles, Bruno Giner a régulièrement collaboré à différentes revues musicales, encyclopédies ou labels discographiques. Par ailleurs, il signe trois livres : Musique contemporaine : le second vingtième siècle (Editions Durand, 2000), Toute la musique ? (Editions Autrement Junior, 2003), De Weimar à Térézine 1933-1945 : l’épuration musicale (Editions Van de Velde, 2006).

Médiathèque

Partenaires

Pour sa 5e édition, le Concours Brin d’Herbe,bénéficie du soutien de:

la Ville d’Orléans,
le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Centre,
la Région Centre,
le Conseil Général du Loiret.

Il bénéficie également, pour son organisation, d’un partenariat privilégié avec le Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Orléans et de partenariats culturels avec :
le Conservatoire à Rayonnement Communal de Combs-la-Ville,
la Scène Nationale de Sénart,
le Musée Claude Debussy de Saint-Germain-en-Laye,
le Théâtre des Bouffes du Nord.

Nous remercions tous les partenaires qui ont apporté leur soutien aux nombreux prix attribués ainsi que La Fondation Francis et Mica Salabert pour un don d’ouvrages sur la musique.

Pour sa communication le concours a bénéficié du soutien de :
La République du Centre,
Radio France / France Musique,
QOBUZ,
Concert Classic., Okarina, R.C.F.,
La Lettre du Musicien, Pianiste.

Nous remercions les concours juniors européens partenaires :
– Concours International de Piano de Fribourg (Suisse)
http://www.jeunemusique.com/
– Concours International de Piano ‘Young Pianist of the North’ (GB)
http://www.ypn-competition.org/
– Festival International de Piano ‘Vienna Young Pianists’ (Autriche)
http://www.youngpianists.at/
– Concours International de Piano ‘Pozzoli’ (Italie)
http://www.concorsopozzoli.com/

Comité d'honneur

Comité d’honneur 2013

Marie-Paule Aboulker
Jacques Bernier
Brigitte Cassini
Cathy Cousin
Katherine Desboeufs
Billy Eidi
Ludovic Frochot
Clara Iacouvidou
Béatrice Hindley
Bernard Job
Mireille Krier
Alexandre Léger
Luc Le Provost
Julien Medous
Ludmil Raïtchev
Alain Ribis
François–Michel Rignol
Marie–Paule Siruguet

Le jury

  • Tickmayer Stevan Kovacs : Président du Jury, Pianiste, Compositeur
  • Balzani Vincenzo : Pianiste
  • Runtz Michel : Pianiste, Compositeur
  • Slater Marika : Pianiste
  • Spaemann Susanna : Pianiste