11e Concours – 2014

afficheLa belle saison d’Orléans Concours International

Au fil des éditions, le Concours de Piano d’Orléans se renouvelle. Après une semaine d’épreuves suivies salle de l’Institut par un public assidu, trois candidats distingués par un jury international de premier plan retrouveront un ensemble de musique de chambre au Théâtre d’Orléans, lieu d’exception et fidèle partenaire du concours, pour interpréter en particulier l’oeuvre imposée comme à chaque édition, commande du concours cette année au compositeur Jérôme Combier. L’oeuvre intitulée Lichen a été composée pour un piano et cinq instruments : violoncelle, clarinette, flûte, alto et saxophone.

Au programme imposé également la formidable toccata virtuose, Incises, de Pierre Boulez, clin d’oeil au concours Micheli de Milan (1994) où l’oeuvre fut imposée. Remaniée par le compositeur en 2001, elle sera donnée également au Théâtre des Bouffes du Nord.

Trois nouveaux prix verront le jour en 2014 : un prix Henri Dutilleux en hommage au grand compositeur, Président du Concours, disparu en 2013, un prix Alberto Ginastera et un prix Edison Denisov. Une résidence au studio éOle (Toulouse-Blagnac) est offerte au Prix de Composition Chevillion-Bonnaud.

Si toutes les épreuves se déroulent à Orléans, trois concerts de prestige se tiendront au Théâtre des Bouffes du Nord.
Le 23 mars 2014, Andrew Zhou et Christopher Guzman, lauréats du concours 2012 qui viennent d’enregistrer chacun leur premier CD, présenteront un programme proche de leurs enregistrements, consacrés à la musique germanique “ Schoenberg et plus “. Wagner sera présent mais aussi Pintscher ou Lachenmann…
Le grand compositeur György Kurtág écoutera avec un public attentif les prestations des jeunes pianistes lauréats de la dernière édition du concours junior Brin d’Herbe (avril 2013), le 24 mars 2014.
Enfin, le concert du 24 mars 2014 au soir présentera les nouveaux prix de l’édition 2014. Avec la complicité des musiciens de l’Ensemble Cairn, l’oeuvre imposée de Jérôme Combier sera créée officiellement par le lauréat du Prix SACEM, et Boulez, Prokofiev, Albéniz et Messiaen compléteront un programme “ feu d’artifice “, en promesse de toutes les futures réalisations et projets à venir.

Toute l’association se joint à moi pour remercier chaleureusement les acteurs de cet événement, leur enthousiasme et leur fidèle engagement.

Bon concours 2014 !

Françoise Thinat, Présidente

Epreuves

SALLE DE L’INSTITUT

Éliminatoires / 7 – 8 – 9 mars
Vendredi 7 mars : 14h-18h/20h-22h
Samedi 8 mars : 10h-12h/14h-18h/20h-22h
Dimanche 9 mars : 10h-12h/14h-18h, résultats à 19h00

Demi-finales / 10 – 11 mars
Lundi 10 mars : 10h-12h/14h-18h/20h-22h
Mardi 11 mars : 10h-12h/14h-16h, résultats à 18h00

Finale récital / 12 mars
Mercredi 12 mars : 10h-13h/14h30-17h30, résultats à 19h00

 

THÉÂTRE D’ORLEANS/SCENE NATIONALE

Finale / samedi 15 mars – 20h30 Salle Jean-Louis Barrault
Trois finalistes concourent sur deux oeuvres imposées dont une création. Pour l’édition 2014, Jérôme Combier a été choisi pour composer Lichen. Cette pièce de quatorze minutes est écrite pour piano solo et petit ensemble (commande d’Orléans Concours International aidée par le Fonds de Soutien de la Région Centre et la Fondation Francis et Mica Salabert). La 2e oeuvre imposée est Incises de Pierre Boulez. Pour compléter, les finalistes interprétent au choix : un cahier extrait des quatre Cahiers d’Iberia d’Isaac Albéniz, la Sonate “de guerre“ n° 6 Op. 82 de Sergueï Prokofiev ou Vingt Regards sur l’Enfant- Jésus : Regard VI Par lui tout a été fait ou Regard X Regard de l’Esprit de Joie et un Regard au choix d’Olivier Messiaen.

Palmarès

PALMARES 2014 : 

Imri Talgam
PRIX – Mention Spéciale BLANCHE SELVA – 10 000€
PRIX – Mention Spéciale Claude HELFFER – 3 000€
PRIX – Mention Spéciale Edison DENISOV – 2 000€

Aline Piboule
PRIX SACEM – 4 600 €
PRIX – Mention Spéciale André BOUCOURECHLIEV – 2 500€
PRIX – Mention Spéciale Maurice OHANA – 2 500€
PRIX des Etudiants du Conservatoire d’Orléans – 1 500€
PRIX – Mention Spéciale Olivier GREIF – ex aequo avec Le Liu – 1250€ chacun

Kathrin Isabelle Klein
PRIX d’Interprétation André CHEVILLION-Yvonne BONNAUD – 5 000€
PRIX – Mention Spéciale André JOLIVET – ex aequo avec Matthieu Acar – 1250€ chacun

Le Liu
PRIX – Mention Spéciale Henri DUTILLEUX – 3000 €
PRIX – Mention Spéciale Olivier GREIF – ex aequo avec Aline Piboule – 1250€ chacun

Matthieu Acar
PRIX – Mention Spéciale André JOLIVET – ex aequo avec Kathrin Isabelle Klein – 1250€ chacun
PRIX – Mention Spéciale Ricardo VINES – ex aequo avec Zhanar Suleimanova – 1250€ chacun

Justine Leroux
PRIX – Mention Spéciale Alberto GINASTERA – 2500€

Didier Rotella et Nicolas Mondon
PRIX de Composition André CHEVILLION-Yvonne BONNAUD – 2500€ chacun – et un accueil pour une résidence de création au Studio éOle

Jahye Euh
PRIX – Mention Spéciale Samson FRANÇOIS – 2 000€

Yukyeong JI
PRIX – Mention Spéciale Isang YUN – 2 000€

Zhanar Suleimanova
PRIX – Mention Spéciale Ricardo VINES – ex aequo avec Matthieu Acar  – 1250€ chacun

Matthieu Stefanelli
PRIX – Mention Spéciale Albert ROUSSEL – 1 000€

Marianna Abrahamyan
Bourse d’achat de partitions 500€

———————————————

LISTE DES PRIX ET RECOMPENSES : 

PRIX de composition André CHEVILLION – Yvonne BONNAUD – 5 000 €
Offert par la Fondation André Chevillion – Yvonne Bonnaud sous l’égide de la Fondation de France.

PRIX d’interprétation André CHEVILLION – Yvonne BONNAUD – 5 000 €
Offert par la Fondation André Chevillion – Yvonne Bonnaud sous l’égide de la Fondation de France.

PRIX SACEM – 4 600 €
Attribué à la meilleure exécution de l’oeuvre imposée de Jérôme Combier en finale musique de chambre.

PRIX – Mention Spéciale Henri DUTILLEUX – 3 000 €
Offert par l’Association FOYER Geneviève JOY Henri DutillEUX,
attribué à la meilleure exécution d’une ou plusieurs oeuvres d’Henri Dutilleux.

PRIX – Mention Spéciale André BOUCOURECHLIEV – 2 500 €
Offert par la Fondation André Boucourechliev, sous l’égide de la Fondation de France,
attribué à la meilleure exécution d’une ou plusieurs oeuvres d’André Boucourechliev.

PRIX – Mention Spéciale Olivier GREIF – 2 500 €
Offert par l’Association Olivier Greif, attribué à la meilleure exécution d’une ou plusieurs
oeuvres d’Olivier Greif.

PRIX – Mention Spéciale Alberto GINASTERA – 2 500 €
Attribué pour la meilleure exécution de la 1ère ou de la 2e Sonate d’Alberto Ginastera.

PRIX – Mention Spéciale André JOLIVET – 2 500 €
Offert par les Amis d’André Jolivet, attribué à la meilleure exécution d’une ou plusieurs
oeuvres d’André Jolivet.

PRIX – Mention Spéciale Maurice OHANA – 2 500 €
Offert par les Amis de Maurice Ohana, attribué à la meilleure exécution d’une ou plusieurs
oeuvres de Maurice Ohana.

PRIX – Mention Spéciale Ricardo VIÑES – 2 500 €
Avec le soutien du Conseil Général du Loiret, attribué à la meilleure interprétation d’une
oeuvre française composée entre 1900 et 1940.

PRIX – Mention Spéciale Edison DENISOV – 2 000 €
Attribué pour la meilleure interprétation d’une des oeuvres parmi : Reflets, Signes en blanc, Pour Daniel, Trois préludes, Variations (1961), Bagatelles.

PRIX – Mention Spéciale SAMSON FRANÇOIS – 2 000 €
Attribué par l’Association des Amis de Samson François.

PRIX – Mention Spéciale Isang YUN – 2 000 €
Offert par la compositrice Unsuk Chin ; attribué à la meilleure exécution d’une ou plusieurs oeuvres d’Isang Yun.

PRIX des étudiants du Conservatoire d’Orléans – 1 500 €
Attribué par un jury d’étudiants du Conservatoire d’Orléans lors de la finale musique de chambre et soutenu
par la société Baudin Chateauneuf.

PRIX – Mention Spéciale Albert ROUSSEL – 1 000 €
Offert par l’École Normale de Musique de Paris – Comité Albert Roussel et
attribué à la meilleure exécution d’une oeuvre d’Albert Roussel.

Un accueil pour une résidence de création au Studio éOle (Blagnac-Toulouse)
sera offert au lauréat du Prix de composition André CHEVILLION – Yvonne BONNAUD.
www.studio-eole.com

Une bourse de 20 000 €, permettant la réalisation d’un enregistrement dans des conditions
professionnelles et sa diffusion sur support CD et/ou numérique, sera accordée en fonction
de l’originalité et de l’intérêt du programme proposé.

Un fonds de 30 000 € spécialement soutenu par Les Amis d’Orléans Concours International,
la Région Centre, la SACEM et la DRAC, permettra la réalisation d’une tournée de concerts
et de master classes en France.

  • 2014

Oeuvre imposée et Compositeur

Lichen pour piano solo et petit ensemble, de Jérôme Combier

La musique peut-elle rendre compte du terrible du temps ? Et quelques minutes peuvent-elles contenir toute l’usure de la terre, l’usure des pierres, celle du métal ? Ou bien précisément, la musique de l’homme remonte-t-elle contremont, encore et toujours, un peu vainement, vers une origine qui bien qu’idéale serait aussi seule garante de sa présence au monde. Du lichen sur une pierre, pour dire l’image d’un piano, aux résonances brèves, gagné par des tenues de vents et de sons frottés. L’image d’un monde inébranlable – ce beau tempérament- rongé par la microtonalité qui l’aura recouvert. L’image de la virtuosité enfin – mais alors celle dont parle Berio et pas une autre – gangrenée par un statisme et un calme qui aura fini par tout absorber. Lichen serait un combat ; celui de l’artiste et de son expressivité, celui de l’interprète et de son intériorité. Celui de tout art enfin qui cherche une langue.

Jérôme Combier

Jérôme Combier est né le 17 7 71, un jour symétrique, en région parisienne. Il décide tardivement, à l’âge de 19 ans, d’apprendre la musique et s’inscrit alors à l’Université de Saint-denis en musicologie.  Ces études le conduiront à effectuer une Maîtrise sous la direction d’Antoine Bonnet portant sur Le principe de variation chez Anton Webern. Il étudie également la guitare avec Antonio Membrado, mais la rencontre d’Hacène Larbi l’oriente naturellement vers l’écriture, l’analyse, l’orchestration, puis celle d’Emmanuelle Nunes, au CNSM de Paris en 1997, définitivement vers la composition. Entre temps, il aura étudier le contrepoint au conservatoire de Reuil-Malmaison et sera, en 1995, finaliste du concours Griegselskalpet, à Oslo. En Septembre 1998, il participe à la session de composition de la Fondation Royaumont et, dans le cadre d’un échange, part en résidence au Japon durant deux mois. Jérôme Combier obtient le Prix de la Vocation (lauréat de la Fondation Bleustein-Blanchet) et le Prix Pierre Cardin. En 2001-2002, il est sélectionné pour suivre le cursus de composition et d’informatique musical proposé par l’Ircam. Durant deux années, de 2002 à 2004, avec l’appui du Conservatoire de Paris il est amené à développer une activité de pédagogue et de  direction avec le Kazakhstan et l’Ouzbékistan auprès des conservatoires de Tashkent et d’Almaty, puis, l’année suivante, il est pensionnaire à la Villa Médicis. A cette occasion il rencontre Raphaël Thierry qui réalisera les installations visuelles du cycle Vies silencieuses écrit pour l’ensemble Cairn, et l’écrivain Sylvain Coher avec qui il rêve l’opéra Hypothèse autour du grand amour.

A Rome, dans les villages des Sabines, Il participe en compagnie du plasticien Xavier Noiret-Thomé à l’exposition « 20 eventi » parrainée alors par Guiseppe Penone. En 2002, il écrit Pays de vent pour l’Orchestre National de France. En 2005 et 2007, Il écrit pour l’ensemble Recherche et pour l’ensemble Intercontemporain dans le cadre du festival d’Automne à Paris. En collaboration avec Pierre Nouvel, il réalise l’installation Noir gris pour l’exposition Beckett organisé par le Centre Georges Pompidou. La musique de Jérôme Combier est publiée aux éditions Lemoine et enregistrée par le label Motus (Pays de vent) et le label Æon (Vies silencieuses – Grand Prix de l’Académie Charles Cros). En 2008, il enseigne la composition à l’Abbaye de Royaumont. La même année, il est retenu pour la programmation du Louvre dans le cadre du cycle « Le Louvre invite Pierre Boulez ». En 2008, à l’invitation de l’ensemble Ictus, il imagine, en association avec Pierre Nouvel et Bertrand Couderc, l’adaptation pour la scène du roman de W.G. Sebald : Austerlitz qui est créé au Festival d’Aix-en-Provence en juillet 2011 puis à l’opéra de Lille. En 2012, il écrit Ruins pour l’Orchestre National de Lyon et l’opéra Terre et cendres d’après le roman d’Atiq Rahimi, créé à l’opéra de Lyon (Théâtre de la Croix-rousse)  en mars 2012. Cette même année, il reçoit le prix «Nouveau talent» de la Sacd. Jérôme Combier dirige l’ensemble Cairn qu’il a fondé à la fin des années 90. Il est enseignant en création sonore et musicale à l’Ecole Nationale Supérieure de Paris-Cergy.

 

Médiathèque

Ressources

Partenaires

Françoise Thinat et l’Association Orléans Concours International remercient ceux qui ont permis la réalisation de ce Concours et tout particulièrement :

-La Mairie d’Orléans
-La Direction Régionale des Affaires Culturelles Centre. Ministère de la culture et de la communication
-Le Conseil Régional du Centre
-Le Conseil Général du Loiret
-Le Théâtre d’Orléans/Scène Nationale
-Le Théâtre des Bouffes du Nord
-Le Conservatoire d’Orléans
-La SPEDIDAM
-La SACEM
-La Caisse des Dépôts
-Fazioli PianoForti
-Pianos HAMM
-Tessitures
-France Musique
-La République du Centre
-RCF
-Le Musée des Beaux-Arts d’Orléans
-La Médiathèque d’Orléans
-L’Adric
-Le CDMC
-La Médiathèque Musicale Mahler
-La Fondation André Chevillion-Yvonne Bonnaud
et la Fondation André Boucourechliev,
sous l’égide de la Fondation de France
-La Fondation Francis et Mica Salabert
-L’Association FOYER Geneviève JOY Henri DutillEUX
-L’Association Les Amis d’Edison Denisov
-L’Association Les Amis d’Alberto Ginastera
-L’Association Les Amis d’André Jolivet
-Les Amis d’Isang Yun
-L’Association Olivier Greif
-L’Ecole Normale de Musique de Paris – Comité Albert Roussel
-L’Association Les Amis de Maurice Ohana
-L’Association Samson François – Scarbo
-Studio éOle (Blagnac-Toulouse)
-Baudin Chateauneuf

Les familles d’accueil des candidats, Orléans Concerts, Les Amis d’Orléans Concours International.

Les épreuves du Concours seront enregistrées par Alain Bonnetier de RCF et Bertrand Stasi, Tessitures.

Le piano Fazioli est entretenu par Bruno Canac, Pianos HAMM, distributeur.

 

 

Comité d'honneur

Pierre-Laurent AIMARD
Solhi ALWADI
Gilbert AMY
Marie-Françoise BUCQUET
Roland CREUZE
Michel DECOUST
Marc-Olivier DUPIN
Lukas FOSS
Gérard FREMY
Jean-François HEISSER
Jean-Claude HENRIOT
Claude-Henry JOUBERT
Anne-Marie de LAVILLEON
Claude MALRIC
Francis MIROGLIO
Germaine MOUNIER
Jean-Claude PENNETIER
Pierre PETIT
Michel PHILIPPOT
Benjamin RAWITZ
Guy REIBEL
Jacqueline ROBIN
Carlos ROQUE ALSINA
Jacques ROUVIER
Jean ROY
Josette SAMSON FRANÇOIS
Jean-Paul SAPIENS
Anna-Stella SCHIC
Antoine TISNE
Daniel TOSI

Le jury

  • TERZIAN Alicia : Présidente du Jury et Compositrice (Argentine)
  • BOFFARD Florent : Pianiste (France)
  • HAN Kaya : Pianiste (Corée du Nord)
  • HERSANT Philippe : Compositeur (France)
  • JARRELL Michael : Pianiste et Compositeur (Suisse/Autriche)
  • LATCHOUMIA Wilhem : Pianiste (France)
  • LIVELY David : Pianiste (France/Etats-Unis)