4e Concours – 2000

Musiques de tous les jours, musiques du siècle, musiques de circonstance, solennelles ou précieuses, rares ou populaires, toutes les musiques ont besoin d’interprètes pour vivre. L’intelligence, la curiosité et la sensibilité qui ont présidé à l’élaboration des programmes des candidats du quatrième Concours d’Orléans, sont garantes du plaisir que prendra le public à les écouter. mais c’est aussi la certitude qu’ils sauront bien après le Concours, comme les lauréats des Concours précédents, contribuer au rayonnement de la musique de ce temps.

Françoise Thinat,
Présidente

 

Palmarès :
Après une finale d’un très haut niveau les prix sont attribués. 
Saori Mizumura (Japon), « pétillante et absolument souveraine dans tous les compartiments de jeu » (Roland Spenle pour La République du Centre) remporte le Prix Blanche Selva assorti du Prix mention spéciale Francis Poulenc et du Prix mention spéciale Albert Roussel. 
Andrea Corazziari (Italie) obtient le Prix Sacem, le Prix mention spéciale Nadia Boulanger et le Prix André Chevillion – Yvonne Bonnaud.
Alexandre Pirojenko (Russie) reçoit le Prix mention spéciale Samson François, remis par Josette Samson François, veuve de l’illustre pianiste français. Il reçoit aussi le Prix Francis et Mica Salabert pour son interprétation lumineuse de la « Passacaille », d’Eric Tanguy.

Le jury

  • Bacri Nicolas : Compositeur (France)
  • Balet Jean-Jacques : Pianiste (Suisse)
  • Cochereau Jean-Marc : Chef d'Orchestre (France)
  • Harimoto Mieko : Pianiste (Japon)
  • Madlener Frank : Directeur artistique (Belgique)
  • Merlet Dominique : Pianiste (France)
  • Schönfeld Avi : Pianiste et Compositeur (Pays-Bas / Israël)