Vienne et après… -

Cet enregistrement est le résultat d’une recherche parallèle de Christopher Guzman et Andrew Zhou, lauréats du 10e Concours d’Orléans, sur l’évolution de la création musicale en Allemagne et en Autriche depuis Schoenberg. Remous, bouleversements politiques, ces orages passés ont peut-être favorisé une certaine liberté de choix pour les compositeurs, l’exemple en est Stockhausen, adepte à ses débuts de Schoenberg et délivré totalement de tout dogme au long de sa carrière. Il s’exprime ainsi : “la grande réussite de Schoenberg (…) avait été de revendiquer la liberté pour les compositeurs : liberté par rapport aux goûts dominants de la société et de ses médias ; liberté pour la musique d’évoluer sans interférences d’aucune sorte…”
C’est à travers leur choix que nous découvrons le portrait des deux jeunes musiciens, à la recherche de passerelles vers une Allemagne et une Autriche du XXIe siècle, plus que jamais sensibles aux grands courants métaphysiques et philosophiques de notre temps.
Andrew Zhou a eu le privilège de réaliser en juin 2013 au Théâtre d’Orléans le premier enregistrement des oeuvres de Matthias Pintscher et d’Olga Neuwirth.