Jo Hyeonjun

Hyeonjun Jo est le deuxième finaliste au 13e Concours international de piano d’Orléans. C’est à la prestigieuse Université Mozarteum de Salzbourg que Hyeonjun Jo, pianiste d’origine sud-coréenne, étudie la théorie musicale, le piano avec Cordelia Höfer-Teutsch, et l’orgue avec Elisabeth Bigenzahn Ullmann. Dans une exploration avide de tout le répertoire pianistique, il s’arrête sur Olivier Messiaen et consacre un enregistrement à plusieurs pièces du Catalogue des Oiseaux en 2013, guidé par le pianiste norvégien Håkon Austbø, grand interprète du compositeur français. Il suit également les masterclasses de Fabio Bidini, Jan Jiracek von Arnim, Siegfried Mauser, Roger Muraro, Andrzej Jasiński. Sa virtuosité, sa mémoire et la fantaisie de son jeu le portent à devenir le plus jeune lauréat de la 95e Académie internationale d’été du Mozarteum de Salzbourg à 17 ans, de gagner le 1er Prix Concours Richard Strauss à Munich, ainsi que cinq prix au Concours internationale de piano d’Orléans. En mettant sa sensibilité, son talent, et sa lecture exigeante de la musique au service de la composition, il est récompensé du Prix de Composition « André Chevillion – Yvonne Bonnaud » lors du 13e Concours international de piano d’Orléans pour l’écriture de L’Ange et la Fée (Aloysius Bertrand) et Korfs Verzauberung (Christian Morgenstern).

Récompenses

  • Prix d'interprétation André Chevillion-Yvonne Bonnaud – 18-03-2018
  • Prix de composition André Chevillion-Yvonne Bonnaud – 18-03-2018
  • Prix Mention Spéciale - Alberto Ginastera – 18-03-2018
  • Prix Mention Spéciale - Ysang Yun – 18-03-2018
  • Bourse d'étude de l'Ecole Normale de Musique de Paris - Alfred Cortot – 18-03-2018
  • Résidence de création au Studio éOle (Blagnac-Toulouse) – 18-03-2018