SAISON 2013-2014

Les Matinées du Piano, série de concerts se déroulant dans la très belle salle de l’Institut à Orléans, conservent depuis plus de vingt ans la faveur d’un public heureux d’applaudir de jeunes et parfois déjà célèbres pianistes le dimanche matin et de les saluer après le concert.

Informations pratiques:
Dimanche matin- 10h45

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Conservatoire d’Orléans, Salle de l’Institut, 4 place Sainte-Croix, 45000 Orléans

 ——————–

06.10.2013
Yuri Kang©Jean-Baptiste Millot- [1600x1200_JB Millot]

YURI KANG
Coréenne, née en 1984, Yuri Kang a débuté le piano très jeune dans sa ville natale, KwangJoo. Elève de Rosa Park et de Gimin Lee, titulaire du diplôme de fin d’étude secondaire en piano du Lycée d’Art de Sunhwa à Séoul, elle est rentré à l’Université d’Ewha et dès l’obtention du diplôme de licence en 2008, elle s’est inscrite à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe de Françoise THINAT où elle a obtenu le Diplôme Supérieur d’Enseignement en 2010, le Diplôme Supérieur d’Exécution en 2011 et le Diplôme Supérieur de Musique de Chambre en 2012, dans la classe de Marie-Pierre Soma. Elle obtient enfin le Diplôme Supérieur de Concertiste en avril 2013.
Lauréate de plusieurs concours internationaux (Léopold Bellan. Svetlana Eganian, Chatou), elle a participé et donné de nombreux concerts en France (Salle Cortot, Cité des Arts, Heure Musicale du Marais, Saison de concerts à St Philippe du Roule), en soliste ou en musique de chambre.

Flyer : Matinée Yuri Kang
Programme de salle  : Yuri Kang_06.10.13

 ——————–

02.02.2014

GILEAD MISHORYGilead Mishory_DR

Né à Jérusalem, Gilead Mishory commence le piano à l’âge de 9 ans. Sa décision d’entamer une carrière professionnelle de pianiste est prise à 21 ans et après des études à la Rubin Academy, et sur recommandation d’Alfred Brendel, il se perfectionne à Munich avec Gerhard Oppitz et travaille à Salzbourg (Mozarteum) avec Hans Leygraf. Il travaille également la musicologie à la Ludwig-Maximilians Université de Munich.
Premier pianiste à signer une intégrale de Leos Janácek, il est salué par la critique comme un ‘magicien des sons’ et un pianiste de charme et d’esprit.
Egalement compositeur, son cycle “Lider-Togbuch” inspiré par les poèmes de Sutzkever, démontre les affinités profondes du musicien pour la littérature. Œuvres principales : “Hebrew Ballads” (poèmes de Else Lasker-Schüler), “Pièces fugitives” pour piano, Quatuor “Psalm” d’après Paul Celan, ”Di Vayte Haymat Mayne”, pour ténor et orchestre, inspiré par Marc Chagall.
Professeur émérite à l’Université de Fribourg, en Allemagne, Gilead Mishory y dirige le département de piano et donne des master-classes dans le monde entier.

http://www.mishory.de/

Flyer : Matinée Mishory Gilead
Programme de salle  : Gilead Mishory_02.02.14

——————–

25.05.2014

JULIANA STEINBACHJuliana Steinbach_Balazs_Borocz_Pilvax Studio [1600x1200_BB]

Née au Brésil en 1979, Juliana Steinbach a entamé ses études musicales en France. Après ses premières années de formation au Conservatoire de Lyon (CNR) et auprès de la pianiste américaine Christine Paraschos, elle a étudié au Conservatoire de Paris (CNSM) dans les classes de Bruno Rigutto et Pierre-Laurent Aimard ; elle y a obtenu les Premiers Prix de piano et musique de chambre et a été admise en 2002 à l’unanimité en Troisième Cycle de piano dans la classe de Jacques Rouvier, remportant à cette occasion le Prix de la Fondation Alfred Reinhold, un piano à queue Blüthner.
Lauréate des Fondations Cziffra, Meyer, Natexis Groupe Banques Populaires, Alfred Reinhold et Umberto Micheli, Juliana Steinbach a été récompensée lors de plusieurs concours : le Concours International Artlivre à São Paulo (Brésil, 2001), les Rencontres Internationales de Tel-Hai (Israël, 2000 et 2001) et le Concours International de Jeunes Pianistes à Meknès (Maroc, 1996). En France, elle a reçu le Prix Flame, la Bourse Musicale du Zonta International, le Grand Prix et le Prix Spécial du Forum Musical de Normandie.
Juliana Steinbach s’est produite en soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Nice, l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Paris, l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire, l’Orchestre des Jeunes de Fribourg, le Rundfunk Blasorchester de Leipzig, l’Orchestre Symphonique Mav de Budapest, l’Orchestre Symphonique d’Israël, collaborant avec des chefs comme Sergio Monterisi, Michael Cousteau, François-Xavier Roth, Théophanis Kapsopoulos, Jan Cober, László Kovács et Mendi Rodan.
Depuis 2005, Juliana Steinbach est la fondatrice et directrice artistique du festival “Musique en Brionnais” qui attire chaque été une audience internationale dans les églises romanes de la Bourgogne du Sud. En 2009/2010, elle s’est vu offrir une carte blanche pour la première “Saison Blüthner” en France, huit concerts de piano et musique de chambre à Paris et Lyon.

http://www.julianasteinbach.com/

Flyer : Matinée Juliana Steinbach
Programme de salle  : Juliana Steinbach_25.05.14

25-05-2014

Juliana Steinbach – Matinée du Piano 25 mai 2014

Juliana STEINBACHJuliana Steinbach_Balazs_Borocz_Pilvax Studio [1600x1200_BB]

Née au Brésil en 1979, Juliana Steinbach a entamé ses études musicales en France. Après ses premières années de formation au Conservatoire de Lyon (CNR) et auprès de la pianiste américaine Christine Paraschos, elle a étudié au Conservatoire de Paris (CNSM) dans les classes de Bruno Rigutto et Pierre-Laurent Aimard ; elle y a obtenu les Premiers Prix de piano et musique de chambre et a été admise en 2002 à l’unanimité en Troisième Cycle de piano dans la classe de Jacques Rouvier, remportant à cette occasion le Prix de la Fondation Alfred Reinhold, un piano à queue Blüthner.
Lauréate des Fondations Cziffra, Meyer, Natexis Groupe Banques Populaires, Alfred Reinhold et Umberto Micheli, Juliana Steinbach a été récompensée lors de plusieurs concours : le Concours International Artlivre à São Paulo (Brésil, 2001), les Rencontres Internationales de Tel-Hai (Israël, 2000 et 2001) et le Concours International de Jeunes Pianistes à Meknès (Maroc, 1996). En France, elle a reçu le Prix Flame, la Bourse Musicale du Zonta International, le Grand Prix et le Prix Spécial du Forum Musical de Normandie.
Juliana Steinbach s’est produite en soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Nice, l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Paris, l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire, l’Orchestre des Jeunes de Fribourg, le Rundfunk Blasorchester de Leipzig, l’Orchestre Symphonique Mav de Budapest, l’Orchestre Symphonique d’Israël, collaborant avec des chefs comme Sergio Monterisi, Michael Cousteau, François-Xavier Roth, Théophanis Kapsopoulos, Jan Cober, László Kovács et Mendi Rodan.
Depuis 2005, Juliana Steinbach est la fondatrice et directrice artistique du festival “Musique en Brionnais” qui attire chaque été une audience internationale dans les églises romanes de la Bourgogne du Sud. En 2009/2010, elle s’est vu offrir une carte blanche pour la première “Saison Blüthner” en France, huit concerts de piano et musique de chambre à Paris et Lyon.

http://www.julianasteinbach.com/

 

Publié le 13/05/2014