SAISON 2009-2010

29.11.2009

FLORENCE CIOCCOLANIFlorence Cioccolani _ JB MILLOT [1600x1200_JB.Millot]

Née en 1981, Florence Cioccolani est lauréate de plusieurs concours internationaux (France, Espagne).
Après des études au Conservatoire de Grenoble avec François Cholé, elle suit à Paris la classe d’Olivier Gardon et Emmanuel Mercier au Conservatoire National de Région, puis celles de Denis Pascal et Michel Beroff, au Conservatoire National Supérieur de Musique. Elle suit les cours de perfectionnement de Géry Moutier au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon et, par le biais de concerts, se dirige de plus en plus vers l’interprétation d’œuvres dites « contemporaines » (Béla Bartók, Pierre Boulez, George Crumb, Toru Takemitsu, György Kurtág).
Elle a obtenu en mars 2008 au 8ème Concours International de Piano d’Orléans le Prix – Mention Spéciale Blanche Selva pour l’ensemble de ses prestations, le Prix SPEDIDAM, le Prix attribué par le Jury des étudiants du Conservatoire d’Orléans soutenu par Hitachi Computer Products (Europe).
Lauréate du Prix de l’Académie des Beaux-arts (Institut de France) pour son interprétation de Burning, œuvre de Edith Canat de Chizy commandée spécialement par Orléans Concours International à l’occasion du 8ème Concours International de Piano d’Orléans, avec le soutien du Conseil Régional du Centre et de la Fondation Francis et Mica Salabert, elle a été invitée à l’automne 2008 par le Festival Jeunes Talents à Metz, par l’Orchestre Symphonique de Varna en Bulgarie ainsi qu’à Venise. Elle s’est également produite à Vélizy-Villacoublay, au Festival de Sully, au Théâtre d’Orléans, en soliste et avec l’Ensemble coréen du Tongyeong International Music Festival, et en récital au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris.
Florence Cioccolani a enregistré les œuvres de Debussy, Carter, Boulez, Matalon, Mantavani et Boucourechliev, sortie de l’album en novembre 2009 (Distribution Abeille Musique, réf. Sisyphe 017).

Programme de salle_Matinée 29.11.2009 Florence Cioccolani

—————–

24.01.2010

Grzegorz NiemczukGrzegorz Niemczuk Photo

Né le 11 avril 1985 en Pologne, Grzegorz Niemczuk commence à étudier le piano à l’âge de 7 ans avec Barbara Klikiewicz à l’école de Musique de Tychy. Ses six premières années d’études sont alors marquées par l’obtention de nombreux prix de concours de piano pour jeunes musiciens, et en 2009, il sort de l’Académie de Musique Karol Szymanowski de Katowice en obtenant la mention d’Excellence.
Depuis 2001, il est l’élève de Josef Stompel (1er prix du Concours International de Piano Chopin à Varsovie), et en musique de chambre, Grzegorz Niemczuk a suivi l’enseignement de Regina Michalak. Il se perfectionne au contact de célèbres artistes tels que Joseph Banovetz, Menhem Pressler, Philippe Entremont, Peter Donohoe, Mykola Suk, Yuan Sheng, YUAN SHENG,Piotr Paleczny, Andrezj Jasinski, Krystian Zimerman.
Grzegorz Niemczuk est lauréat de nombreux concours nationaux et internationaux (Concours National de Piano Frédéric Chopin à Varsovie en Pologne, Concours Stefano Marizza à Trieste et Concours international G.B. Viotti à Vercelli en Italie, Concours International de Piano à Waterloo en Belgique, Festival de Piano Polonais à Slupsk) et se produit régulièrement sur la scène européenne et internationale en tant que soliste ou en musique de chambre.

 Programme de salle_Matinée 21.01.2010 Grzegorz Niemczuk

—————–

06.06.2010

PHILIPPE GUILHON-HERBERT

Philippe Guilhon-Herbert obtient les premiers prix de piano, musique de chambre et accompagnement à la Musikhochschule de Freiburg im Breisgau ainsi qu’au Conservatoire Supérieur de Paris, où il étudie auprès de Michel Béroff et de Denis Pascal.
Il reçoit également l’enseignement décisif et complémentaire de Jean-Claude Pennetier et de Jean-François Heisser à l’occasion de plusieurs master-classes.
Lauréat de l’Académie Internationale Maurice Ravel, du Concours Flame, il se produit tant en récital qu’en soliste avec orchestre, en particulier salle Cortot, à l’Opéra Bastille (amphithéâtre), au théâtre de Poissy (2 concertos de Chopin), à la Hochschule der Kunst de Berlin, à l’Unesco, au Mozarteum de Salzburg, aux Pianissimes de Lyon.
Attiré par le répertoire contemporain, il participe à des créations de Michaël Levinas et de Jonathan Harvey avec l’orchestre de l’Opéra de Lyon, le philharmonique de Radio-France et l’orchestre de la Suisse Romande.
Titulaire du C.A de piano, sa discographie comprend un récital de mélodies de Poulenc avec le ténor David Lefort, récompensé par l’Académie du dique lyrique, ainsi qu’un disque Magnard § Lekeu avec le violoncelliste Alain Meunier, paru à l’automne 2008 chez Saphir.
Durant l’année 2009, il enregistre plusieurs émissions du « Matin des musiciens » de France musique, consacrées à l’op 110 Beethoven, l’œuvre pour piano de Ravel ainsi qu’à une création du compositeur français Karol Beffa. 
En outre il a une passion pour les lettres, la poésie, et conséquemment pour les domaines du lied et de la mélodie qu’il approfondit aussi bien dans l’exercice de son métier qu’à travers une recherche personnelle.

www.philippeguilhon-herbert.com

 Programme de salle_Matinéee 06.06.10 Philippe Guilhon-Herbert

—————–